creer-sa-maison.com
panneaux solaires
Je rénove

Comment installer des panneaux solaires soi-même ?

Comment installer des panneaux solaires soi-même ?
Notez cet article

Si auparavant, pour installer des panneaux solaires, il fallait nécessairement faire appel à un professionnel, ce n’est plus le cas aujourd’hui. De nos jours, grâce au kit solaire, vous pouvez installer vous-même votre dispositif photovoltaïque chez vous sans aucune intervention d’un professionnel.

Le kit solaire : présentation

Conçu pour être facile à mettre en place, un kit solaire est un dispositif photovoltaïque dont l’installation ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. N’importe qui peut, sans aucune compétence spécifique, se procurer un kit solaire et l’installer sans difficulté (consultez le guide kit-panneau-solaire.com pour en savoir plus).

Composé principalement d’un ensemble de panneaux solaires et d’un onduleur, le kit solaire permet de produire une puissance électrique d’environ 3 kWc. Et quant à son fonctionnement, cela reste assez simple. Les panneaux solaires permettent de transformer l’énergie solaire en courant continue, qui à son tour est transformé en courant alternatif grâce à l’onduleur. L’énergie électrique ainsi obtenue est ensuite simplement injectée dans le réseau électrique de la maison par l’intermédiaire d’une simple prise électrique.

Les différents types de kits solaires

Il existe principalement deux types de kits solaires : le kit solaire autoconsommation et le kit solaire autonome.

Le kit solaire autoconsommation est un kit qui permet d’alimenter directement votre maison. Autrement dit, l’énergie électrique produite par une telle installation est consommée en temps réel par vos appareils électriques. Aussi, dans la mesure où l’énergie produite par un kit solaire autoconsommation n’est pas stockée, vous devez conserver votre raccordement au réseau électrique lorsque vous optez pour ce type de kit. Cette connexion est utile parce qu’elle vous permet de puiser dans le réseau électrique lorsque la consommation de vos appareils dépasse la production du kit solaire. Ce qui est souvent le cas pendant la nuit ou pendant les jours où il y a moins de soleil. Par ailleurs, s’il vous arrive de produire un surplus d’énergie avec votre kit solaire, pour éviter un gaspillage d’énergie, celui-ci est gratuitement injecté dans le réseau électrique de votre fournisseur.

À la différence du kit solaire autoconsommation, le kit autonome vous permet, non seulement d’alimenter vos appareils électriques, mais également de stocker votre production d’énergie. L’avantage avec ce type de kit, c’est que vous n’avez pas besoin d’être raccordé à un réseau électrique. Le surplus d’énergie produit par votre installation pendant la journée est stocké dans des batteries afin d’être réutilisé plus tard pendant les moments de faible productivité (la nuit par exemple). En revanche, comparé au kit autoconsommation, le kit autonome coûte un peu plus cher à l’achat, notamment à cause des batteries utilisées pour stocker l’énergie.

L’installation d’un kit solaire

D’un point de vue technique, le kit solaire est un dispositif vraiment très simple à installer. Que ce soit pour une pose au sol ou sur le toit, tous les kits sont généralement accompagnés d’un guide de montage qui vous explique étape par étape la procédure d’installation aussi simplement que possible. Par contre, avant d’entreprendre l’installation d’un kit solaire, vous devez au préalable déterminer les critères qui vous permettront de bien dimensionner votre installation et aussi vous devez faire au préalable les démarches administratives nécessaires à l’installation du kit.

Parmi les critères à prendre de compte lors du choix de votre kit solaire, il y a notamment : la consommation électrique de votre maison, le niveau d’ensoleillement de votre zone d’habitation, l’inclinaison et l’orientation de votre toiture, etc.

Quant aux démarches administratives, les plus importantes concernent la demande d’autorisation de travaux au niveau de votre mairie et la déclaration de votre installation auprès d’ENEDIS. Cette dernière est surtout obligatoire si vous souhaitez raccorder votre installation au réseau électrique.

Autres articles

Les menuiseries PVC en couleur résistent-elles au soleil ?

administrateur

Comment détecter une fuite d’eau dans votre piscine

Journal

Et si vous changiez votre porte d’entrée ?

Journal

L’isolation des combles à 1€ : comment ça marche

Journal

Quelle assurance pour les travaux de rénovation

Journal

Refaire sa cuisine : que faut-il prendre en compte ?

administrateur