creer-sa-maison.com
travaux électrique
Je rénove

Attention aux petits travaux électrique à la maison

Attention aux petits travaux électrique à la maison
Notez cet article

Avec le confinement, vous avez été nombreux à entreprendre de petits travaux de rénovation dans votre maison. Mais que ce soit la pose d’un interphone au niveau de votre portail ou l’installation d’une VMC dans vos combles, il y a des précautions à prendre en ce qui concerne la sécurité et les normes électriques.

La sécurité avant tout

Avant de commencer votre intervention sur un interphone ici au niveau du portail ou sur une VMC, là dans vos combles, il est important de prendre des précautions au niveau de la sécurité, mais également en ce qui concerne le respect de la norme électrique.

Vous le savez, l’électricité est mortelle, mais l’inconvénient est qu’elle est invisible. C’est pour cela, qu’avant de procéder à la moindre modification de votre intervention, il faudra couper l’énergie électrique au niveau de votre disjoncteur général, celui appartenant au distributeur d’énergie.

Si vous aviez besoin d’une source d’énergie pour alimenter votre outillage pour vos travaux, il vous faudra conserver une prise de courant sous tension, pour avoir un point d’alimentation. Le mieux étant d’utiliser des outils portatifs sur batterie, afin de travailler en toute sécurité hors tension.

Quelle norme pour la réalisation de travaux électriques

Pour réaliser une modification de votre installation électrique en respectant les règles, il faudra vous référer à la norme NF C 15-100. Vous pouvez retrouver des guides complets gratuits qui sont proposés par les principaux fabricants de matériel électrique tels que Legrand, Schneider ou encore Hager.

Les documents proposés vous permettront de connaître les sections des conducteurs pouvant être utilisés et les calibres des disjoncteurs adaptés. Il faudra également veiller à respecter les couleurs des conducteurs ou des câbles : le bleu pour le Neutre, le vert/jaune pour le conducteur de protection équipotentiel (terre) et les autres couleurs pour la phase.

Quelques conseils pour la réalisation des travaux

Au niveau de votre tableau électrique, il faudra veiller à ce qu’il vous reste de l’espace pour ajouter les départs pour vos modifications. Ensuite, à partir du tableau, il vous faudra tirer les alimentations vers vos nouveaux appareils. Vous passerez les conducteurs ou câbles dans des conduits en vous aidant d’une aiguille tire fils afin d’en faciliter le passage.

Lors des raccordements sur les appareils, vous veillerez à réaliser un serrage suffisant, en veillant à ne pas serrer sur l’isolant au risque de générer une surcharge, pouvant provoquer un incendie à long terme. Tant que vous êtes dans les raccordements et que votre tableau est hors tension, vous pourrez en profiter pour vérifier l’ensemble des serrages de vos conducteurs sur les appareils présents dans le tableau (disjoncteur, télérupteur, contacteur, etc.).

Lorsque votre installation sera terminée, il vous faudra vérifier l’absence de court-circuit à l’aide d’un ohmmètre, puis vous pourrez remettre sous tension. Profitez-en également pour tester le déclenchement de l’ensemble de vos dispositifs différentiels (DDR 30mA) qui équipent votre tableau, en appuyant sur le petit bouton Test en façade, les appareils doivent se déclencher, signe qu’ils sont opérationnels. Par contre, si rien ne se passe, ils devront être changés, car la sécurité des personnes n’est plus assurée.

Autres articles

Comment trouver un serrurier en urgence

Journal

Comment trouver un bon maçon ?

Journal

Comment détecter une fuite d’eau dans votre piscine

Journal

Les menuiseries PVC en couleur résistent-elles au soleil ?

administrateur

Cuisine : quel style de déco choisir ?

administrateur

Professionnels : pourquoi opter pour les baies vitrées coulissantes en aluminium ?

administrateur