creer-sa-maison.com
Isoler-les-murs
Ma Maison BBC

Isoler les murs

Isoler les murs extérieurs permet de considérables économies d’énergie, de l’ordre de 25%. Le premier choix à effectuer en rénovation consiste à déterminer quelle face du mur on isole. Lorsque cela est possible, il est souvent plus intéressant d’isoler les murs par l’extérieur, car les travaux génèrent moins de nuisances et que les ponts thermiques sont nettement réduits (voir notre dossier dans Murs et façades).

 

En construction neuve, le choix peut aussi s’effectuer entre isolation rapportée (pose d’un isolant sur une structure) ou isolation répartie, avec des matériaux comme la brique monomur ou le béton cellulaire, qui ont par eux-mêmes un fort pouvoir isolant. En rénovation, cette question ne se pose guère, vu que le matériau de structure est généralement conservé.

Lorsque le choix se porte sur une isolation par l’intérieur, plusieurs systèmes sont possibles.

Minérale, végétale ou animale (voir Equipements), la laine isolante en rouleau se pose fréquemment sur ossature. Sur le mur sont fixés les rails, dans lesquels est pris l’isolant. Ils serviront ensuite à fixer le doublage en plaque de plâtre. Cette solution présente l’avantage de laisser une grande liberté dans le choix de l’isolant. Elle peut s’appliquer sur tous les types de mur, mais nécessite qu’ils soient plans et en bon état.

Isolation et contre-cloison

Lorsque le doublage n’est pas réalisé en plaque de plâtre, mais en brique plâtrière ou en carreau de plâtre, il n’y a pas d’ossature.
L’isolant, également en rouleau, est déployé au fur et à mesure que se monte la cloison. Tout comme la pose sur ossature, la pose en contre-cloison permet de choisir à sa guise l’épaisseur d’isolant. Elle convient en outre pour des parois non droites ou présentant des défauts de surface.

Le complexe de doublage isolant

Un complexe de doublage se compose d’un isolant rigide (polystyrène,  polyurethane, laine minérale, liège…) et d’une plaque de plâtre. Il se fixe sur le mur par plots de colle. Cette solution est intéressante d’un point de vue isoaltion acoustique, car elle ne ménage aucune lame d’air et limite donc la propagation du son, en particulier avec une laine minérale. Pour renforcer la performance acoustique, vous trouverez des complexes plaque-isolant-plaque, assurant à eux seuls le principe masse-ressort-masse.

Le choix de l’épaisseur et de l’isolant est plus réduit. Par ailleurs, cette technique suppose des murs droits, alors que les deux précédentes conviennent aussi pour des parois irrégulières.

Isolation par insufflation

Il existe de nombreux isolants en vrac (par exemple, la ouate de cellulose, la laine de verre ou encore la laine de roche). Ils sont destinés à être insufflés dans la paroi, à l’aide d’une machine spécifique.
Pour procéder à cette opération, il faut doubler la cloison, puis entailler le doublage dans la partie haute, de la taille de l’embout de la machine à insuffler. Cette option a l’avantage de tasser très fortement l’isolant et de créer la masse nécessaire à une bonne isolation acoustique. Elle laisse libre de l’épaisseur.

L’insufflation est très utilisée dans la construction à ossature bois, mais peut être employée dans tous les types de construction.

Evaluez la performance énergétique de votre logement

Vous avez une tablette Androïd ? Téléchargez l’application gratuite Bilan Energétique. Vous découvrirez quel type de rénovation énergétique est le plus approprié pour votre logement et vos habitudes de vie.

Le plus ? La possibilité d’évaluer les réductions sur vos factures après les travaux.
> Télécharger l’application gratuite Bilan Energétique.

Autres articles

Installer ou rénover son système de chauffage, par où commencer ?

Irene

Taxes et branchements

Irene

Carrelage exterieur : choix et pose

Irene

Une salle de bain dans les combles

Irene

Elodie de Crée-ma-maison.com

Irene

Une déco cocooning en 10 leçons

Irene