creer-sa-maison.com
Prêts primo-accédant
J'achète

Prêts primo-accédant : quelles solutions s’offrent à vous ?

Sont considérés comme primo-accédants, tous les particuliers souhaitant faire l’acquisition de leur premier logement, ceux qui n’en sont plus propriétaires depuis deux ans et enfin les détenteurs de résidence secondaire qui ne possèdent pas de résidence principale. Pour favoriser l’investissement dans l’immobilier de ce type de profil et compenser le fait qu’ils ne bénéficient pas de la possibilité d’avoir un apport issu d’une vente précédente disponible, l’Etat octroie des aides. Quelles sont-elles et comment y prétendre ? Nous vous disons tout.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est le premier prêt auxquels ont recours les primo-accédants. Il couvre 40 % du prix du bien à acquérir et se cumule impérativement avec d’autres prêts sans pour autant engendrer de quelconque intérêts. Pour en bénéficier, vous devez nécessairement disposer de la nationalité française ou d’une carte de séjour et être reconnu comme solvable par l’établissement de prêt.

Le prêt accession sociale

Il s’agit d’un prêt mis en place pour encourager l’investissement dans l’immobilier pour les jeunes couples. Il permet à ces derniers d’envisager l’achat d’une résidence ou sa construction moyennant tout de même un remboursement avec intérêts. Toutefois, le PAS ne nécessite aucun apport personnel et les mensualités sont étalées de manières à alléger les remboursements. Il est possible d’en savoir plus en savoir plus sur ces conditions en consultant votre banque.

Le prêt action logement

Le PAL est un prêt octroyé par l’employeur afin de faciliter l’accession à la propriété à ses employés. Il peut couvrir jusqu’à 30 % du coût du bien immobilier ou de sa construction et s’étale au maximum sur 20 ans au taux de 1%. Il a l’avantage de pouvoir être considéré comme un apport personnel si vous souhaitez contracter un prêt supplémentaire.

Le prêt des collectivités territoriales

Pour faire l’acquisition de votre nouvelle résidence principale, vous pouvez faire le choix de solliciter votre commune. Ce prêt est accordé aux familles disposant de revenus faibles et qui souhaitent devenir propriétaire. Le taux du prêt est libre et fixé par la collectivité, mais il est cependant plus accessible que celui des banques.

Autres articles

Quels sont les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier de luxe à Bordeaux ?

administrateur

Pourquoi acheter une maison clef sur porte en Belgique ?

Journal

Pourquoi investir dans une SCPI ?

Journal

Pourquoi utiliser un outil d’estimation immobilière en ligne ?

Journal

Pensez à la piscine en kit pour profiter des joies de la baignade

Journal

Top 3 des accessoires pour une magnifique salle de bain

Journal