creer-sa-maison.com
financement après 60 ans
J'achète

Comment trouver un financement après 60 ans ?

Quand vient l’âge de la retraite, les revenus baissent considérablement. Et pourtant, les seniors aussi ont des projets à concrétiser et des rêves à réaliser. C’est pour cette raison qu’en France, il existe des crédits réservés aux personnes du troisième âge. Avec des conditions d’obtention relativement spéciales, ces crédits permettront de réaliser différents projets tels que l’achat d’une nouvelle maison, l’assistance médicale et plus encore. Cet article vous présente les différentes solutions de financement offertes aux plus de 60 ans.

Contracter un prêt après 60 ans : est-ce vraiment possible ?

Cette question est assez courante, lorsqu’on fait allusion aux solutions de financement pour seniors. Et pour cause, il est déjà difficile de contracter un prêt lorsqu’on est à la retraite. La raison est la suivante : le départ à la retraite entraîne généralement une baisse de revenus. Or, lors d’une demande de crédit, le critère « revenus » est crucial, notamment pour les établissements préteurs. Une fois à la retraite, il va donc de soi que la capacité d’emprunt diminue, au même titre que le montant maximum des mensualités.

De plus, l’âge de l’emprunteur joue un grand rôle sur la durée du remboursement. Les établissements bancaires considèrent qu’accorder un crédit longue durée à un jeune est moins risqué qu’à un senior. Bien que l’âge avancé et la baisse des revenus puissent influencer le montant du crédit et la durée du remboursement, il existe des solutions de financement pour les personnes de 60 ans et plus.

Entre 60 et 65 ans, il est un peu plus facile d’obtenir un financement de sa banque. Au-delà de 70 – 80 ans, la banque prend beaucoup plus de précautions. Les contrats seniors permettent d’emprunter jusqu’à 90 ans. Cependant, ils sont particulièrement onéreux.

Trouver un financement quand on a plus de 60 ans

Les crédits pour seniors sont en réalité des crédits classiques. La procédure de demande est semblable à celle d’un prêt ordinaire. Généralement, le banquier étudie chaque dossier en évaluant les points forts et les points faibles. Si l’âge ne plaide pas en votre faveur, il y a d’autres éléments que vous pouvez mettre en avant afin d’augmenter vos chances d’obtenir le financement. Il s’agit entre autres de :

  • Un apport personnel : les banquiers considèrent que les jeunes actifs ont du mal à constituer un véritable apport. Les seniors quant à eux sont souvent des épargnes substantielles, qui peuvent influencer l’issu de la demande de financement ;
  • Le nantissement personnel : disposer d’un bien immobilier peut représenter une garantie. Cela permet de rassurer davantage l’établissement prêteur sur votre capacité de remboursement. Bien évidemment, le risque est plus grand pour l’emprunteur qui sera dépossédé de son bien en cas de défaut de remboursement.

Quels sont les financements pour seniors ?

En France, il existe de nombreuses solutions de financement réservées aux seniors. Que ce soit dans le cadre du financement d’un projet immobilier ou l’achat de produits de consommation, les banques ont prévu différents dispositifs

LE PRÊT VIAGER HYPOTHÉCAIRE

Le prêt viager hypothécaire est une solution de financement offerte aux seniors. Il permet d’emprunter à la banque un montant défini en échange d’une hypothèque sur votre bien immobilier propre, réservé exclusivement à l’habitation. Différent de l’hypothèque simple ou de la vente en viager, il est possible d’effectuer un remboursement anticipé du prêt, avant l’échéance prévue.

Attention, « Au cours du contrat, l’emprunteur viager a l’obligation d’entretenir le bien immobilier hypothéqué en bon père de famille. Il ne doit pas vendre le bien sans en avertir la banque au préalable » comme le dit Nicolas du site Partners Finances.

LA VENTE EN VIAGER

La vente en viager est une forme de crédit très prisée par les seniors. Et pour cause, elle permet de dégager des liquidités immédiatement et sur le long terme. Il existe deux cas de figure ici :

  • Le viager libre : ici, le senior cesse d’habiter le bien immobilier au profit d’une entrée en résidence ou en EHPAD ;
  • Le viager occupé : dans ce cas de figure, le vendeur cesse d’habiter le bien immobilier mis en vente.

Selon le principe, la vente viagère permet de recevoir une première somme d’argent à la vente du bien immobilier, appelée bouquet. Tout au long de sa vie, il recevra une sorte de loyer appelé rente viagère. Au-delà de l’aspect financier, le prêt hypothécaire viager présente des avantages non négligeables. Premièrement, il évite tous les tracas liés à la mise en location et la gestion de son bien immobilier.

LE PRÊT PERSONNEL SENIOR

De nombreuses banques proposent un prêt personnel pour les retraités. Il peut être utilisé pour financer un projet immobilier ou être utilisé comme un prêt à la consommation. D’un établissement à un autre, les modalités d’obtention de ce prêt peuvent changer.

Parce qu’être senior ne signifie pas mettre un terme à tous ses projets, il existe des solutions pour les financer, même après 60 ans. Cet article vous en a présenté quelques-unes. À vous de choisir la plus adaptée à vos besoins.

Autres articles

Et si vous investissiez dans l’immobilier locatif ?

Journal

Prêts primo-accédant : quelles solutions s’offrent à vous ?

administrateur

Pourquoi investir dans l’immobilier neuf à Brest ?

Journal

Pourquoi acheter une maison en Espagne

Journal

Pensez à la piscine en kit pour profiter des joies de la baignade

Journal

Pourquoi acheter dans le neuf avec un promoteur

Journal