creer-sa-maison.com
éco-construction
Ma Maison BBC

Béton, brique, bois, acier, éco-construction ?

Quel matériau choisir pour construire sa maison ? Quelles spécificités pour chacun des matériaux. Voici les grandes lignes qui vous aideront à faire votre choix pour la construction de votre future maison. On ne peut privilégier une solution plutôt qu’une autre que ce soit d’un point de vue du coût ou du point de vue environnemental (hors mis l’éco-construction, bien sûr !).

Construire en béton

C’est le matériau le plus répandu en France, surtout sous forme de blocs (parpaings) pour les maisons individuelles. Il doit être complété d’un doublage isolant, par l’intérieur ou par l’extérieur dans le cas de blocs béton traditionnels mais il existe aussi des blocs béton offrant des solutions d’isolation répartie. Il présente l’avantage d’être assez simple à mettre en oeuvre et maîtrisé par de très nombreuses entreprises de maçonnerie en France. Son image environnementale est assez mauvaise dans l’opinion publique, devrait-on dire à tort car il est produit partout en France, et donc assez près du chantier.

  • Consultez notre dossier complet sur la construction de maison en béton.

Construire en brique

La brique Monomur, matériau de terre cuite alvéolaire en forte épaisseur connaît un succès croissant. Elle permet de construire des murs à isolation répartie, c’est-à-dire ne nécessitant pas d’isolation complémentaire. Ce matériau est très technique et nécessite des entreprises spécialisées.

La brique traditionnelle, généralement de 20 cm d’épaisseur, peut aussi être employée. Elle présente les mêmes caractéristiques de mise en oeuvre que le bloc béton : assemblage à l’aide d’un mortier et mise en oeuvre d’un doublage isolant.

  • Consultez notre dossier complet sur la construction de maison en brique.

Construire en bois

Le bois, lui aussi, plaît de plus en plus. Totalement naturel et ne dégageant pas d’autre énergie grise que celle nécessaire au transport, le bois permet toutes les libertés architecturales, en concevant des maisons aux formes hors du commun. Une offre de maisons standardisées se développe, qui réduit sensiblement les coûts et diversifie la palette des solutions constructives en bois.

La paroi en ossature bois, contrairement aux parois maçonnées, est respirante. L’échange avec l’extérieur est constant. Le renouvellement de l’air intérieur de la maison est donc assuré en continu.

  • Consultez notre dossier complet sur la construction de maison en bois.

Construire en acier ou en ossature métallique

Peu connu, l’acier présente des caractéristiques intéressantes, notamment en termes de rapidité et de propreté du chantier. Conçue sur site ou préfabriquée en usine, la maison acier permet d’atteindre un haut niveau de performance thermique.

L’acier, comme d’ailleurs le bois, est en outre simple à faire évoluer. La structure à ossature peut être facilement agrandie. La distribution intérieure peut être plus aisément modifiée.

L’eco-construction

Matières premières végétales (chanvre, bois, paille) ou minérales (terre, chaux) permettent de réaliser des constructions en harmonie avec la nature. Les méthodes sont souvent anciennes, avec une forte coloration de savoir-faire traditionnels. Ces maisons alternatives plaisent aux tenants de la simplicité et de l’écologie. Les filières se structurent, pour mieux déterminer les performances réelles de chaque matériau et répondre aux réglementations applicables à toute construction de maison individuelle (incendie, thermique, acoustique…).

  • Consultez notre dossier complet sur l’eco-construction.

Autres articles

Une chambre d’enfants bien pensée

Irene

6 questions pour bien refaire votre cuisine

Irene

Remplacement ou rénovation des fenêtres et des vitrages

Irene

Maison de Bourgogne

Irene

La domotique intuitive

Irene

Une meilleure isolation pour l’hiver

Irene