creer-sa-maison.com
Surélévation de maison
J'agrandis

À quelles conditions pouvez-vous surélever votre maison ?

Votre maison vous semble de plus en plus petite ? Votre famille s’agrandit et vous avez besoin de plus d’espaces ? Si vous ne pouvez pas étendre la maison par le bas (au sol) et que de surcroît l’option de déménagement ne vous semble pas envisageable, la surélévation de votre logement peut alors être une solution plausible. Quelles sont les autorisations requises et comment se déroule la surélévation d’une maison ?

Les règlementations pour la surélévation d’une maison

Encore appelée extension verticale ou agrandissement par le haut, l’opération de surélévation d’une maison passe par la validation de certains paramètres.

Le respect du Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Chaque ville ou commune est régie par des règles en termes de construction. Le PLU fixe les prescriptions architecturales que doit respecter votre habitation : la hauteur du bâtiment, l’aspect des façades et leur alignement, la forme de la toiture… Si vous désirez effectuer une surélévation maison à Nantes par exemple, vous devez au préalable adresser une déclaration de travaux à la mairie. Notez qu’une simple déclaration suffit si la surface à ajouter ne dépasse pas 20 m² ; cette surface limite augmente à 40 m — si votre maison est située dans une zone urbaine réglementée par un PLU. Sinon, si vous comptez dépasser la surface limite, un permis de construire est obligatoire.

Des études préalables de votre domicile

Une fois la condition précédente respectée, la suivante est la vérification de la composition des fondations et des murs périphériques. Puisqu’il faut augmenter l’habitation en hauteur, il est dès lors important de s’assurer de la résistance et de la qualité des matériaux qui composent les murs porteurs, au risque de mettre la vie de votre famille en danger.

Quelles sont les étapes des travaux de surélévation d’une maison ?

En utilisant du bois, du béton cellulaire ou de l’acier, les travaux de surélévation se déroulent de l’extérieur du bâtiment sans interférer avec les habitants de la maison. Ils passent par :

  • la pose du nouvel escalier ;
  • la dépose de la toiture existante ;
  • la rehausse des murs périphériques ;
  • la pose de la nouvelle toiture et de l’isolant ;
  • le perçage de la dalle pour l’intégration d’un nouvel escalier.

Ces étapes terminées, vous pouvez procéder à l’aménagement intérieur de votre nouvel étage.

Autres articles

Les 3 matériaux utilisés pour un escalier métallique

administrateur

La véranda vous fait profiter de plus de confort

Journal

Pourquoi investir dans une véranda en kit ?

Emmanuel

Une véranda en alu, bois ou PVC ?

administrateur

Quelles sont les démarches à faire pour construire une véranda ?

Journal

Quel budget pour installer votre véranda ?

Journal