creer-sa-maison.com
Agrandir sa maison
J'agrandis

Agrandir sa maison : quelles sont les étapes à suivre ?

Agrandir sa maison est souvent la solution lorsqu’on ne veut pas déménager. Les solutions sont nombreuses puisque vous pourrez aménager les combles ou encore créer une extension de votre habitation. Mais attention, les règles d’urbanisme doivent être respectées. On fait donc le point sur les étapes à suivre.

Faire un point sur les contraintes

Lorsqu’on souhaite agrandir sa maison ou son appartement, certaines contraintes sont à prévoir, à l’exemple de celles d’urbanisme et du voisinage. Les règles liées à la première vous permettent notamment de déterminer le nombre de mètres carrés que vous pouvez encore aménager et construire sur votre terrain. Tout dépendra de la superficie de la maison, mais aussi de la hauteur à ne pas dépasser si vous avez pour projet de la surélever. Pour connaître ce genre de détails, pensez à prendre connaissance du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune. Sachez aussi qu’il est possible de faire une demande auprès d’un architecte des Bâtiments de France afin d’obtenir un certificat d’urbanisme. Il faut, dans ce cas, prévoir un délai de deux mois.

Tout projet d’agrandissement devra respecter les règles du Code civil. Par exemple, il reste interdit d’ouvrir une fenêtre à la limite d’un terrain voisin. Pour en savoir plus sur ce point, il est possible de demander des renseignements auprès de l’Agence départementale d’information sur le logement.

Mettre sur pied le projet et établir un plan de financement

Les solutions pour l’agrandissement de maison sont nombreuses. Il vous faudra donc prendre le temps de bien élaborer votre projet. Si les travaux envisagés sont importants, le plus simple reste de faire appel à un architecte. Recourir à un professionnel est, par ailleurs, obligatoire à partir du moment où l’extension dépasserait 150 m². Ensuite, vous devrez veiller à établir un plan de financement. Si vous souhaitez emprunter, penser à faire les démarches nécessaires auprès de votre banque afin d’être certain qu’elle ne s’y oppose pas.

Les démarches administratives

En fonction des travaux que vous prévoyez, il vous faudra déposer une déclaration préalable ou une demande de permis de construire. Il faut généralement compter un à six mois pour cette étape. Dans le cas où la mairie ne se manifesterait pas dans le délai prévu, les travaux seraient alors acceptés. Mais il est aussi possible qu’elle demande des informations complémentaires, ce qui rallongerait alors les délais.

Il faudra aussi vous assurer que vos voisins ne souhaitent pas faire de recours face à votre projet d’agrandissement. Avant d’installer le panneau annonçant les travaux, pensez à leur présenter. Veillez à ne pas commencer les travaux trop tôt, vos voisins ayant deux mois pour contester votre autorisation ou permis de construire.

QUE FAIRE UNE FOIS LES TRAVAUX TERMINÉS ?

Lorsque votre nouvel aménagement sera terminé, vous aurez 90 jours pour faire votre déclaration d’achèvement et de conformité des travaux. Vous devrez alors attester sur l’honneur de ce qui a été effectué. Si plus de 5 m² de surface de plancher a été créé, vous devrez aussi vous acquitter de la taxe d’aménagement et de celle d’archéologie. Leur montant varie en fonction de la commune, du département et de la surface.

Autres articles

Une véranda en alu, bois ou PVC ?

administrateur

Les 3 matériaux utilisés pour un escalier métallique

administrateur

À quelles conditions pouvez-vous surélever votre maison ?

administrateur

Les erreurs à éviter durant l’agrandissement de sa maison

Anthony

Pourquoi investir dans une véranda en kit ?

Emmanuel

4 raisons de faire le choix d’une pergola bioclimatique

Journal