creer-sa-maison.com
Isolation des portes et fenêtres
Ma Maison BBC

Isolation des portes et fenêtres : éviter les courants d’air

Les menuiseries anciennes laissent souvent passer l’air de manière incontrôlée. Cela génère des déperditions thermiques ainsi qu’une sensation d’inconfort. Sans compter que lorsque l’air pénètre, l’eau peut également rentrer dans le logement, avec un risque élevé de dégradation du bâtiment.

Avant d’envisager un remplacement de la fenêtre ou de la porte, un renforcement des calfeutrements constitue une première étape intéressante, qui améliorera également votre confort acoustique.

Le cadre d’une porte ou d’une fenêtre est un élément rapporté sur la structure de la maison. Il y a donc un risque de fuites d’air. Pour traiter ce point, il faut de la mousse de polyuréthane. Elle se présente sous la forme de bombe, avec une tige fine pour cibler la zone d’application. Au contact de l’air, la mousse se dilatera, puis durcira. Vous n’aurez plus qu’à couper au cutter l’excédent, pour une finition soignée.

Vous pouvez également procéder au calfeutrement entre le dormant et l’ouvrant, par où peuvent passer les courants d’air. L’une des solutions les plus performantes est le joint dit moulé. Sur le dormant nettoyé et sec sera appliqué un cordon continu de joint silicone, recouvert d’un papier. Une fois la fenêtre fermée, le joint prendra la forme voulue. Après séchage, il suffira de retirer le papier. Vous pouvez également opter pour des joints classiques, avec une partie fixe sur le cadre et une partie sur l’ouvrant. Ils rattrapent les irrégularités. Anciennement en métal, ils sont de plus en plus fréquemment composés de PVC.

Vous pouvez également recourir à des joints en caoutchouc ou en plastique, à visser ou à clouer sur le dormant de la fenêtre. Cette solution est surtout recommandée pour le bois. Mieux vaut éviter en effet de percer un cadre en PVC, cela créerait des ponts thermiques.

Isolation thermique entre le vitrage et l’ouvrant de la fenêtre

Les courants d’air peuvent aussi provenir d’une altération du mastic qui unit le vitrage à la menuiserie. L’opération est assez simple à faire avec un simple vitrage, plus délicate avec un double. Veillez en tous les cas à choisir un mastic approprié au vitrage (mastic ordinaire pour du simple vitrage, silicone ou à l’huile de lin pour du double) et au matériau de la fenêtre.

Rappelons enfin que si vous rendez vos fenêtres étanches à l’air, il faut vous assurer de la bonne ventilation du logement. Cela est particulièrement vrai dans les maisons anciennes, où le passage d’air au niveau des fenêtres et des portes servait à assurer le renouvellement de l’air !

Autres articles

Quel matelas pour bébé choisir ?

Journal

Coût De La Maison

Irene

L’isolation thermique

Irene

Une décoration de table naturelle

Irene

Le plancher prêt à recevoir l’aménagement des combles

Irene

4 conseils pour aménager vos extérieurs

Irene